Accueil / Actualités  / à la Une  / Vers la fin des détritus sur le Ventoux ?

Vers la fin des détritus sur le Ventoux ?

Alors que la France a rejoint en 2018 une action mondiale, le « World CleanUp Day » qui vise à nettoyer la Terre le 15 septembre prochain, en mobilisant massivement les citoyens pour nettoyer la nature et faire changer les comportements, à l’instar de l’opération locale « Nettoyons le Ventoux » organisée par le SMAEMV depuis plusieurs années, la chasse aux détritus sur le Ventoux est toujours d’actualité.

Depuis ce mardi 3 juillet, les cyclistes effectuant la montée du Mont Ventoux par Bédoin pourront jeter leurs déchets dans des conteneurs spécifiques installés le long du parcours par le Conseil départemental de Vaucluse. Il s’agit plus précisément de cinq conteneurs : quatre sur la portion entre Saint-Estève et le Chalet Reynard. Un dernier est, quant lui, mis en place juste après le Chalet Reynard, soit quatre kilomètres avant le sommet du Mont Ventoux, les abords du Mont Chauve étant déjà équipés de poubelles.
De quoi permettre au site de rester propre en toutes circonstances et, ce, d’autant qu’au plus fort de la saison, plus de 100 amoureux de la petite reine effectuent, chaque heure, l’ascension du Ventoux par ce versant. Chaque conteneur sera en effet accessible par les cyclistes directement depuis leur vélo, facilitant le dépôt des détritus. Ces poubelles devraient rester sur place jusqu’à mi-novembre. Par ailleurs, trois panneaux, positionnés tout au long des 15 km de montée, préviendront en amont de la présence de ces conteneurs. Bien sûr ces containers ne sont pas réservés à l’usage seul des cyclistes, les randonneurs et autres visiteurs du Géant de Provence sont aussi invités à les utiliser et ainsi préserver la propreté de ce site tant admiré.

 

Le Conseil départemental de Vaucluse, à travers son agence routière de Carpentras, est à l’initiative de cette réalisation et finance l’achat de ces équipements pour un coût total de 8 500€. Ce projet s’inspire d’un dispositif qui a fait ses preuves au col du Galibier, en Savoie. Il réunit plusieurs partenaires soucieux de préserver l’environnement des lieux : l’ONF qui a fabriqué ces conteneurs « habillés » de bois et fixés sur une dalle en béton réalisée spécialement pour des questions de propreté. La collecte des déchets est assurée par l’ADPMV (Association de Développement et de Promotion du Mont Ventoux) et le traitement des détritus est effectué par la Communauté d’agglomération Ventoux Comtat Venaissin (COVE).

Evaluation de l'article
PAS DE COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE