Accueil / Actualités  / à la Une  / Jour historique pour le Parc du Ventoux : Le Conseil régional a voté la charte

Jour historique pour le Parc du Ventoux : Le Conseil régional a voté la charte

Jour historique à Marseille !

Voilà plus de dix ans que le projet de parc du Ventoux alimente les chroniques locales, suscitant une vive opposition frontale entre les partisans et les « parcosceptiques ». Une étape déterminante dans la concrétisation de ce projet s’est jouée vendredi après-midi dans L’hémicycle du conseil régional Sud Provence Alpes Côte d’Azur. Depuis un an sous l’impulsion de Christian Estrosi puis de Renaud Muselier le dossier a largement avancé. Sur le plan vauclusien c’est la conseillère régionale Jacqueline Bouyac qui par son action conciliatrice a permis de rapprocher les points de vue pour trouver une solution à peu près consensuelle. Le projet de charte qui a donné lieu à de nombreuses réunions avec des élus et des acteurs locaux du territoire a trouvé son point d’orgue lors de ce vote à la Région. D’ailleurs le Président Renaud Muselier n’a pas manqué publiquement de rendre hommage à la qualité de la concertation conduite par Mme Bouyac qui faisait suite  à un travail exploratoire mené préalablement à son terme par le médiateur Michel Sappin.

Après la présentation du rapport sur la charte du PNR Ventoux par le président de la Région, parole a été donnée aux élus présents dans l’hémicycle. Le représentant du Rassemblement national JY Waquet a rappelé que son partie était opposé à une telle initiative. Le député et conseiller régional Julien Aubert s’est fait une nouvelle fois, au grand dam du Président Muselier, le porte-parole des élus vauclusiens encore opposés au projet, soulevant deux craintes: la perte des subventions du Conseil régional en cas de refus d’adhésion au PNR et les problèmes de gouvernance. Ce sur quoi le Président a répondu que la Région n’était plus « le simple tiroir-caisse » des communes et qu’il venait à nouveau de confirmer par courrier aux maires du cœur du Parc qu’un « conseil de sécurité » serait créé comme il s’y est engagé. La conseillère régionale Jacqueline Bouyac a souhaité rappeler, avec une certaine émotion, que tous les maires avaient répondu présents et avaient été écoutés lors des ateliers, tout comme la Chambre d’agriculture ou la Fédération de chasse de Vaucluse.Après ces débats, le projet de charte a été adopté par la majorité.

 

Les prochaines étapes de la création du Parc du Ventoux:

Début juillet, la Région transmettra au Préfet de Région l’ensemble du dossier de l’avant-projet de charte afin de saisir le Ministère de la Transition écologique et solidaire et pour consultation du Conseil national de protection de la Nature et la Fédération des parcs naturels régionaux de France en vue d’un avis intermédiaire qui devait intervenir à la mi-octobre.

Cette audition sera précédée d’une visite de deux jours des rapporteurs du CNPN (conseil national de la protection de la nature) et de la FNPNR (Fédération nationale des parcs naturels régionaux) fin août.

Les avis intermédiaires du Ministère et de la FNPNR seront rendus d’ici la fin de cette année.

Suivront ensuite les étapes réglementaires incontournables avec le rendu de l’évaluation environnementale de la charte, le lancement de l’enquête publique et enfin le vote des collectivités pour aboutir à la création du Parc du Mont-Ventoux, le 9ème de la région, pour la fin de l’année 2019.

 

Evaluation de l'article
PAS DE COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE