Accueil / Actualités  / culture  / L’évènement Ventoux Art à L’R du Cormoran à Pernes-les-Fontaines

L’évènement Ventoux Art à L’R du Cormoran à Pernes-les-Fontaines

Tout est venu de la passion de Daisy Froger-Droz pour l’art non figuratif et son énergie qui lui a permis de monter quelques expositions et salons d’art abstrait de belle renommée. Très vite, quatre autres passionnées la rejoignent et l’idée s’impose d’elle-même de créer une association pour de beaux évènements. Puisque – au grand étonnement des intéressées – l’appellation « Ventoux Art » est libre, tout va très vite : constitution de l’association en 2016 à Pernes-les-Fontaines, avec pour objectif la découverte de l’art contemporain sous toutes ses formes, des rencontres sur le chemin de l’artiste à l’œuvre, des expériences et autres innovations avec le désir de surprendre et de donner envie.

Denis Zammit et Luc Rouault exposent en septembre

Le premier grand rendez-vous de l’association occupe la galerie L’R du Cormoran de Pernes-les-Fontaines pendant tout le mois de septembre avec les peintures de Denis Zammit et les sculptures céramiques de Luc Rouault, deux artistes qui vivent chacun d’un côté du Ventoux. Denis Zammit  dont la galerie se situe à Crillon-le-Brave se plaît à remarquer que son travail et celui de Luc Rouault « conversent par leur textures et couleurs ». De son côté Luc Rouault, qui se lance dans une nouvelle série à la recherche du mouvement des métamorphoses, avec des céramiques, des cendres et des oxydes, compte bien jouer sur cette connivence entre leurs œuvres respectives : « Nous avons trouvé que nos propos singuliers avaient des résonnances… »

Un vernissage le 9 septembre à 18h30

En dehors de la qualité des œuvres des deux artistes et des échanges entre ces deux univers, l’exposition veut aussi interroger et impliquer le visiteur au cours de trois rendez-vous. Lors du vernissage, le 9 septembre à 18h30, le public interviendra pour la mise en espace des sculptures, Luc Rouault modifiera ces installations tout au long de l’exposition.  Le 23 septembre, Luc Rouault tentera l’expérience de sculpter la terre à l’aveugle au son de la musique de Jean Cohen- Solal. Et le 30 septembre, soirée de clôture avec une mise à l’honneur en images du public.

Evaluation de l'article
PAS DE COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE