Accueil / Actualités  / PARC DU VENTOUX : Le projet reporté…aux calendes grecques par la Région qui prend en main le dossier ?

PARC DU VENTOUX : Le projet reporté…aux calendes grecques par la Région qui prend en main le dossier ?

29/06/2016 – L’interminable et abracadabrantesque feuilleton concernant la création du futur parc régional du Ventoux se poursuit… Un nouvel acte vient de se jouer sous la coupole du Conseil régional PACA que préside Christian Estrosi. Cette instance avait demandé aux élus des communes concernées de se prononcer pour ou contre la poursuite du projet de labellisation du Parc. Les résultats du récent scrutin avaient permis de dégager une majorité en faveur de cette aventure commune mise en œuvre sous l’égide du Syndicat mixte d’aménagement et d’équipement du mont Ventoux, puisqu’on comptabilisait 25 votes positifs et 19 votes négatifs. Nonobstant le verdict des urnes, la Région a décidé la « glaciation » momentanée de la démarche en invoquant qu’un large consensus n’apparait pas dans ce dossier dont le périmètre souffrirait de surcroît manifestement d’ « incohérence territoriale » et qu’en outre de nombreux désaccords opposent toujours les élus vauclusiens. Une opposition qui laisse plus que jamais apparaitre en filigrane une…cordiale guérilla politico-politicienne.

Le président Estrosi va donc proposer dans les semaines à venir de nouvelles modalités de réflexion par la mise en place d’un comité de pilotage dont, de toute évidence, le leadership reviendra au conseil Régional. Selon la formule on souhaite donner du temps au temps, une bonne année supplémentaire de cogitations en tous genres… jusqu’à l’horizon prochain de l’élection présidentielle et des législatives qui suivront dans la foulée. Une décision qui provoque évidemment le courroux des partisans (majoritaires) du parc qui aujourd’hui ne cachent pas leur crainte réelle  de voir le projet tout simplement repousser…aux calendes grecques ou en l’occurrence phocéennes…

Jean-Louis Uhl

Evaluation de l'article
PAS DE COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE