Accueil / Actualités  / Sécheresse en Vaucluse: la Nesque, le sud Luberon et le Calavon en alerte renforcée

Sécheresse en Vaucluse: la Nesque, le sud Luberon et le Calavon en alerte renforcée

26/07/2016 – La Préfecture de Vaucluse nous rappelle que depuis le 14 juin, le département est placé en situation de vigilance. Les premières mesures de restriction de l’usage de l’eau ont été mises en place à partir du 7 juillet sur les bassins du Sud du département.
La pluviométrie depuis le début du mois de juillet est de nouveau largement déficitaire de plus de 80 %. Les épisodes récents de forte chaleur et de mistral ont aggravé cette situation de sécheresse en accélérant la dégradation hydrologique des nappes et des cours d’eau. L’évolution défavorable de la situation sur les ressources sur l’ensemble du département conduit le préfet de Vaucluse, après consultation du comité départemental « Sécheresse » du 20 juillet 2016, à renforcer les mesures de restriction de l’usage de l’eau :
Les secteurs de la Nesque, du Sud-Luberon et du Calavon sont placés en situation d’ alerte renforcée :
• Interdiction de prélever et d’irriguer de 8h à 20h à l’exception de la microaspersion, goutte à goutte, de cultures en godets, semis et jeunes plantations,
• Interdiction totale d’arroser les pelouses y compris par les particuliers, espaces verts et sportifs de toute nature, sauf les fleurs et potagers autorisés de 20h à 8h,
• Interdiction totale de remplir des piscines existantes (seule la mise à niveau nocturne est autorisée),
• Interdiction d’arroser les terrains de golf, à l’exception des greens et départs, qui ne peuvent l’être que de 20h à 8h,
• Interdiction de laver les voiries, sauf impératif sanitaire localisé,
• Arrêt des fontaines sauf celles en circuit fermé,
• Augmentation des obligations de réduction des consommations d’eau de 30 % pour les activités industrielles et commerciales raccordées au réseau public d’eau potable,
• Interdiction de laver les véhicules hors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières, …) et liées à la sécurité.
Sur le bassin du Calavon, les mesures de restrictions sont renforcées : l’obligation de réduction est portée à 30 % pour les prélèvements d’eau individuels, agricoles, industriels et
commerciaux, quel que soit l’usage.

Evaluation de l'article
PAS DE COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE