Accueil / Actualités  / culture  / Un nouveau président et un nouveau directeur pour les Chorégies

Un nouveau président et un nouveau directeur pour les Chorégies

ventoux-img-alaune

Le Conseil d’administration des Chorégies d’Orange s’est réuni ce lundi 2 mai 2016 notamment pour désigner le nouveau directeur du Festival. Les administrateurs ont entériné le recrutement avec effet immédiat de Monsieur Jean-Louis GRINDA en qualité de Directeur des Chorégies d’Orange. Monsieur GRINDA avait déjà été choisi, le 21 décembre 2015, pour diriger les éditions 2018, 2019 et 2020 du plus ancien festival de France. La prise de fonction anticipée de ce grand professionnel du spectacle vivant et de l’art lyrique, par ailleurs Directeur de l’Opéra de Monte-Carlo, fait suite à la démission de Monsieur Raymond DUFFAUT intervenue le 14 mars dernier.

À l’issue de cette réunion, il a par ailleurs été procédé à l’élection du nouveau Président du conseil d’administration et de l’Association, poste à pourvoir depuis la démission de Monsieur Thierry MARIANI le 19 janvier dernier. Madame Christine d’INGRANDO a ainsi été élue à l’unanimité pour un mandat de 3 ans. Madame d’INGRANDO représente les adhérents de l’Association au sein du Conseil d’administration depuis 2009.

Jean- Louis Grinda: portrait

Né à Monaco en 1960, Jean-Louis GRINDA est Directeur des Chorégies d’Orange depuis le 2 mai 2016. Il assure par ailleurs les fonctions de Directeur de l’Opéra de Monte-Carlo depuis 2007.

Précédentes fonctions :

1996 – 2007              Directeur général de l’Opéra Royal de Wallonie (Liège)

1993 – 1996              Directeur artistique de l’Opéra Royal de Wallonie (Liège)

1986 – 1999              Directeur adjoint puis Directeur du Grand Théâtre de Reims

1986 – 1993              Directeur adjoint de l’Opéra de Toulon

1984 – 1985              Directeur de production sur la tournée nationale de La Bohème

1982 – 1984              Secrétaire artistique de l’Opéra d’Avignon et des Chorégies d’Orange

Parallèlement à ses fonctions de direction, Jean-Louis GRINDA mène depuis 1999 une carrière de metteur en scène qui l’a déjà mené de Paris (Singin’ in the Rain, Molière 2001) à Hong Kong ou encore Santiago du Chili. Le public monégasque a pu découvrir son travail à partir de 2002 dans La Périchole, puis dans La Chauve-Souris, Don Giovanni, La Flûte enchantée, Les Contes d’Hoffmann, Falstaff, Rigoletto, Mefistofele, L’Enfant et les Sortilèges, La Navarraise, Duello amoroso, L’Homme de la Mancha, La Traviata, Amica, Amelia al ballo/Le Téléphone, L’Or du Rhin, Ernani, Roméo et Juliette et Guillaume Tell.

Parmi ses projets récents et futurs, citons La Gioconda à Palerme et Marseille, La Flûte enchantée à Tel Aviv, Robert le Diable à Erfurt, Tosca à Valencia, Turin, Torre del Lago et Tokyo, La Traviata à Gênes et Lausanne, Les Contes d’Hoffmann à Hong Kong, Amelia al ballo/Le Téléphone à Los Angeles, Ernani à Liège, Falstaff à Marseille, La Gioconda à Santiago-du-Chili, Lucia Di Lammermoor à Tokyo, Roméo et Juliette à Oman et Tel Aviv…

Jean-Louis GRINDA est par ailleurs membre permanent du jury du Concours Opéralia-Plácido DOMINGO depuis 2005.

Evaluation de l'article
PAS DE COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE