Accueil / Actualités  / économie  / Un nouveau cru pour les Côtes-du-Rhône : Cairanne

Un nouveau cru pour les Côtes-du-Rhône : Cairanne

ventoux-img-alaune

2015 sera le premier millésime « cru » pour Cairanne : l’INAO, l’organisme national qui gère en France les appellations, vient en effet d’attribuer aux ex-Côtes du Rhône villages Cairanne la dénomination d’Appellation locale. Ses rouges et ses blancs entrent donc dans un cercle restreint et envié au côté des Châteauneuf du Pape,Gigondas,  Vaqueyras ou Vinsobres…
« Le passage en cru (ou appelation locale) est pour nous la reconnaissance d’une vraie dynamique qualitative tant sur nos blancs que sur les Cairanne rouge ,» se félicite Denis Alary, président du Syndicat des vignerons de Cairanne, un village du Vaucluse situé entre Orange et Avignon. La cave regroupe 37 vignerons en caves particulières et 3 caves coopératives.
« Nous avons déposé notre demande en 2008 », poursuit Denis Alary. «Donc ce n’est pas si mal parce que le moindre dossier « cru », c’est en général six à sept ans voire douze à quinze ans. Nous tenions à ce que notre blanc passe en cru parce que, même s’il est peu connu et ne représente que 5 % de notre production, c’est notre petite perle. Mais il ne fallait pas le laisser en Côtes-du-Rhône parce que les vignerons auraient fini par ne plus en faire.»
Alors que la diversité des cépages adaptée à la palette des terroirs du village
favorise l’élaboration de vins rouge fins et élégants, les vins blancs sont élaborés à partir de grenache, clairette, de roussanne, de marsanne, de bourboulenc et de viognier et on les trouve généralement sur les cartes des très bonnes tables.
Les tribulation admnistratives du « cru » Cairanne ne sont pas pour autant achevées : un décret devant officialiser ce passage en cru sera publié dans les prochaines semaines. Ensuite, le dossier « Cairanne » sera confié aux pouvoirs publics français pour homologation avant transfert à la Commission européenne. Mais il existe désormais dix-sept crus dans la Vallée du Rhône.

LA HIÉRARCHIE DES CÔTES DU RHÔNE

  • Côtes-du-rhône, le bas de la hiérarchie : 176 communes de production.
  • Côtes-du-rhône villages (tout court, sans  dénomination) : 95 communes de production.
  • Côtes-du-rhône villages (avec dénomination et actuellement au nombre de 19).
  •  Cru des Côtes du Rhône, le sommet de la hiérarchie (la mention « cru des Côtes du Rhône ne figure pas sur l’étiquette) : aujourd’hui au nombre de 17 dont 11 dans la partie méridionale de la vallée du Rhône.
Evaluation de l'article
PAS DE COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE